Aller au contenu principal
Sauvons ma soeur Gaëlle, 25 ans, jeune éleveuse en DANGER !

Sauvons ma soeur Gaëlle, 25 ans, jeune éleveuse en DANGER !


« 25 ANS, PLUS DE POULES, PLUS DE METIER, PLUS D’AVENIR MAIS COUVERTE DE DETTES ! »

Bonjour à toutes et tous,

Vous me connaissez peut-être, je suis Gaëlle PICARD, jeune éleveuse de poules pondeuses bio dans l’Auxois Morvan (21). Il y a deux ans et demi (2018) maintenant que, du haut de mes 22 ans, j’ai embrassé le métier d’agricultrice, désireuse de proposer un mode d’élevage raisonné et éthique afin de fournir au niveau local des produits de qualité.

Habitée par mes valeurs et mes convictions, c’est en toute indépendance que j’ai fait naître mes poulaillers, que je ramasse, trie, conditionne et distribue en circuits courts mes œufs biologiques.

C’est grâce à vous, à votre désir de manger sain, local, et de favoriser une agriculture nouvelle et de proximité que j’ai réussi ce pari fou.

Seulement aujourd’hui mon indépendance se heurte de manière violente aux limites et aux non-sens de l’administration, des normes toujours plus strictes et des protocoles toujours plus bridants.

Le choix de produire en 100% naturel me laisse pour ainsi dire face à la dureté et la complexité de la vie organique. Après deux années et demie sans aucune alerte, c’est en ce début d’année 2021, que l’un de mes prélèvements sur un de mes 4 bâtiments est revenu en quantité infime, positif à la salmonelle. Celle-ci a été vraisemblablement portée par un petit rongeur car protéger le vivant implique de subir les lois de la nature. Toutes les autres analyses de ce même bâtiment sont négatives, les poules sont saines.

C’est à partir de ce moment précis que l’engrenage infernal commence. Sans aucune autre contre-analyse de la part des autorités sanitaires, l’administration a tranché, arbitrairement et froidement : abattage massif !!! Abattage du groupe de 500 poules dites « contaminées » mais également des 3 autres bâtiments négatifs où les prairies sont entièrement distinctes, tout cela par principe de précaution...

En tant qu’agricultrice, éleveuse, il est primordial de m’assurer de la sécurité alimentaire afin de proposer des produits sains et sûrs.

Mais aujourd’hui, je suis condamnée à assumer économiquement et moralement, seule, l’euthanasie, la stricte désinfection de tous mes bâtiments, le rachat de toutes les nouvelles poules mais également de l’aliment. Je m’apprête à passer plus de deux mois privée de ce qui était ma vocation : élever mes poules et vous distribuer mes œufs frais.

Ma totale indépendance atteint ici une de ses limites : sans aides ou subventions pour rebâtir en quelques semaines ce que j’ai mis deux ans et demi à développer, c’est aussi moi que l’on abat. Derrière toute sa communication qui semble prôner une agriculture plus verte, plus responsable, plus locale, l’Etat tue à travers ses normes et protocoles toujours plus stricts et non adaptés, les agriculteurs comme moi, qui aujourd’hui proposent une mode d’élevage raisonné et durable. Lors de mon installation, j’ai été largement encouragée et sollicitée par les institutions locales afin de fournir collèges, maisons de retraite, etc. Malheureusement, à ce jour ces institutions semblent impuissantes à me soutenir...

Comme dans tous combats, je ne m’en sortirai pas seule. J’ai aujourd’hui besoin de vous qui m’avez accordé votre confiance depuis tous ces mois.

J’ai besoin de vous pour m’aider à reconstruire tout ce qui a été détruit.

Je suis trop jeune et surtout trop habitée par mes convictions pour me résigner, je ne veux pas abdiquer face au rouleau compresseur qu’est l’administration et je veux continuer à me battre pour faire vivre une agriculture nouvelle et locale. En me soutenant aujourd’hui, vous aidez mon exploitation à reprendre forme afin que je puisse de nouveau proposer des œufs bio et locaux. Mais vous rejoignez également mon combat, notre combat, qui est celui d'une agriculture raisonnée, locale et respectueuse. C’est le cœur lourd que je vous lance cet appel à l’aide pour m'aider à redémarrer mon activité même si demander de l’argent n’est pas vraiment dans mes valeurs...

C'est du plus profond de mon coeur que je vous remercie pour vos partages et pour votre aide.

Gaëlle 🥚👩🏼‍🌾


  • Chacun participe du montant qu'il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés.

Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !

Merci à tous et retrouvez-moi sur Facebook pour en connaître davantage.

27 681 € Collectés sur 43 000 €

64%
13 Jours restants
489 Participations

Organisateur

Picard Julien

Profil vérifié

Bénéficiaire

Gaëlle Picard