Aller au contenu principal
Aider une famille au bord de la rue.

Aider une famille au bord de la rue.

Bonjour à toutes et à tous. Je m'appelle Emilie, j'ai 15 ans et j'ai besoin de vous écrire par rapport à un sujet qui me tient à coeur : ma famille. J'ai envie de l'aider car je ne supporte plus de la voir comme cela. Triste, toujours de mauvaise humeur et parfois même en dépression. Nous avons tout essayé, et maintenant je vous trouve. J'espère vraiment que vous puissiez nous aider car moi je ne sais plus du tout quoi faire. En tout cas, sachez que les personnes qui nous aideront je ne les remercierai jamais assez. Vraiment du fond de mon coeur et de celui de ma famille, MERCI. Je commence en vous disant que nous avons une exploitation agricole. A côté, nous avons toujours eu des volailles juste pour notre consommation personnelle. Puis quelqu'un nous a dénoncé soi-disant parce que nos volailles faisaient du bruit puis apparemment nous les vendions sans qu'elles ne soient déclarées. C'est bizarre parce que même nous, nous n'étions pas au courrant... A vrai dire, peut être qu'elles se vendaient toutes seules. Suite à cela un inspecteur nous a dit soit vous faites une abattage et vous les vendez correctement soit vous arrêtez tout. Ce boulot c'était toute la vie de mon père donc bien sûr il a continué, il a donc construit un abattage qui a quand même coûté 100 000 euros, et que nous avons payé à l'aide d'un emprunt car nous n'avions pas les sous. Mon père était content il avait gardé le métier qu'il aime et il croyait vraiment que cela allait marcher et que nous réussirions à rembourser. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu. On a essayé de tout faire pour rembourser les emprunts, payer les factures, vivre à 5 avec seulement 800 euros par mois, etc... Mais on n'y est pas arrivé. Mes parents sont passés devant le juge, qui nous a mis en redressement judiciaire puis nous a accordé 12 ans pour tout rembourser. Toute l'exploitation est hypothéquée, sans parler de la maison. Cela fait maintenant 3 ans que nous essayons mais on n'y arrive pas. Seulement, si nous ne payons pas ce que le juge veut tous les ans ils nous fichent à la porte. C'est pour cela que je demande votre aide, déjà que la vie nous ne la supportons plus depuis ces années où nous sommes dans la galère je n'imagine même pas comment nous allons faire si nous attérissons dans la rue. Je n'y arrive plus, j'aimerais faire plus pour aider ma famille mais à 15 ans je ne peut pas faire grand chose. Mais je sais que si moi en vous écrivant ce texte j'arrive avec vous à les relever et à les rendre heureux j'aurais grâce à vous réussi ma mission : les rendre heureux. Ils ont toujours fait ce qu'ils pouvaient pour mon frère ma soeur et moi alors j'aimerais leur rendre la pareille en échange. Pour moi, mon plus beau cadeau c'est vous et sachez que même si je n'ai pas de vacances depuis 9 ans, que je n'ai pas les derniers vêtement à la mode et que la vie n'est pas facile tous les jours, je suis heureuse car j'ai la meilleure famille du monde entier même si elle se compose que de 5 personnes plus 2 mes grands-parents paternels. En tout cas, si vous arrivez ici, c'est que mon histoire et celle de ma famille vous a touché. Et je compte énormement sur vous, vous n'imaginez même pas à quel point, car mieux vaut une famille nombreuse dans une maison que dans la rue. Je vous remercie de fond du coeur. Et que dieu vous garde longtemps sur terre.                                                                                                     Emilie.

7656

262 004 €

58 %
Pour être heureux comme un poisson dans l'eau...

Pour être heureux comme un poisson dans l'eau...

Pour être heureux comme un poisson dans l’eau… Si vous êtes arrivés jusqu’ici c’est que vous connaissez Martin… ou peut-être nous ses parents, sa famille… Ou peut-être êtes-vous des amis, ou des amis de nos amis… Ou peut-être êtes-vous arrivés là par hasard… Le hasard fait parfois bien les choses…  Le projet à soutenir ! Nous sommes les parents de Martin, jeune garçon de bientôt 9 ans, touché par la forme précoce d’une myopathie. Ses atteintes musculaires affectent son quotidien et nous amènent à réaliser des travaux d’aménagements conséquents de notre logement, avec un coût important à supporter au regard des faibles aides institutionnelles. Notre maison actuelle n’est plus adaptée à l’état de santé de Martin. En effet, nous vivons dans une maison dont les pièces de vie sont situées à l’étage. Martin est contraint d’utiliser des escaliers étroits (intérieurs) avec des marches hautes (extérieurs) plusieurs fois par jour et éprouve une pénibilité certaine, de plus en plus importante. Nous envisageons l’installation d’un ascenseur (pouvant accueillir un fauteuil roulant suivant l’évolution de sa pathologie…). Son ergothérapeute nous a conseillé des aménagements facilitant sa vie quotidienne, et préservant son capital musculaire fragile : installation d’une douche italienne, d’un WC adapté, de lave-mains automatiques, de portes coulissantes, ou d’interrupteurs bas-implantés... Sa myopathie n’ayant pas de traitement médical, seule la rééducation, notamment la kinésithérapie, peut l’aider à préserver son capital musculaire. Aujourd’hui, Martin a 2 séances de 30 minutes par semaine (dont une en balnéothérapie). Une rééducation chronophage (trajets, organisation), qui serait d’autant plus aidante si les séances étaient plus fréquentes ! Un dilemme à résoudre d’où cette idée : un bassin de rééducation à la maison !Car en effet, la balnéothérapie est la kinésithérapie la plus adaptée pour Martin, celle qui peut lui donner le maximum de chances pour entretenir ses forces musculaires. Plus douce, avec moins de contrainte de pesanteur mais quand-même une résistance intéressante… De plus il adore être dans l’eau ! Dans le jeu, ses capacités approchent celles de tout autre enfant de son âge, ce qui est psychologiquement favorable… Et chose notable pour un enfant qui ne peut pas courir : se déplacer dans l’eau lui permet d’être essoufflé, ce qui est très bon pour sa santé globale ! Notre projet, élaboré en partenariat avec une architecte et l’ergothérapeute, a désormais été chiffré. Le bassin intérieur représente un coût important nous amenant à contracter un nouveau prêt mais il nous faut être prévoyant pour les frais de fonctionnement. Les travaux d’aménagements tel l’ascenseur sont très coûteux également (25 000 euros environ) et les aides liés au handicap existent mais ne permettront pas de prendre en charge la majorité des aménagements rendus nécessaires par la pathologie de Martin. Nous espérons une participation à hauteur de 10 000 euros de la MDPH…  Pourquoi une cagnotte ? L’idée d’une cagnotte est née dans l’esprit d’une amie : « Quel projet pharaonique ! mais tellement génial pour Martin ! Vous devriez faire une cagnotte pour pouvoir le réaliser, je suis sûre que nombres de vos proches seraient heureux de pouvoir vous aider en y contribuant financièrement… » Effectivement, depuis que la maladie a ébranlé notre équilibre et que le handicap est entré dans le quotidien de Martin, vous avez été nombreux à nous dire « On aimerait pouvoir vous aider… Dites-nous si on peut faire quelque chose… ». Alors finalement, dépassant cette pudeur éprouvée d’être amenés à solliciter votre générosité, nous vous invitons à contribuer à cette cagnotte, un peu comme on participe à une liste de mariage, un cadeau de naissance… Car en effet, ce projet d’aménagement de notre maison autour des besoins de Martin est aussi un grand événement pour toute la famille. Alors voilà, si vous voulez apporter une pierre à l’édifice de ce grand projet pour Martin, n’hé

75

5 169 €

Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Soutien à Mathieu Mauriès, paysan

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous ! En attente de résumé explicatif de situation que nous publierons ultérieurement...nous vous faisons part de quelques éléments : Mathieu, éleveur et paysan aux pratiques bios, est en prise avec la MSA depuis des années, il est épuisé de se battre.Nous, citoyens, paysans, contribuables et amis de Mathieu et de son modèle agricole, de sa ferme, nous sommes solidaires et nous lui apportons par cette cagnotte tout le soutien qu'il mérite pour sortir de cette situation menant d'autres et TROP de paysans au suicide. Soutenons ensemble Mathieu Mauriès, Elevage du Hogan des Vents !  archive : Rendons-lui son sourire et son honneur face au harcèlement dont il est la cible ! Texte de Mathieu : Quand la MSA brise les Paysans J’ai 58 ans et je m’appelle Mathieu Mauriès, je suis célibataire et travaille tout seul sur ma ferme. Ingénieur en Agriculture de Purpan et Docteur en Sciences Animales j’ai été enseignant et chercheur avant de m’installer comme Paysan en 2004 avec un troupeau de 85 chèvres laitières. A l’époque l’affiliation à la MSA me semblait être une obligation alors que depuis 2001 il était possible de souscrire une assurance maladie/retraite dans un autre pays européen puisque l’Europe avait établi la libre circulation des biens et services dont les assurances maladies / retraites. Evidemment les intérêts financiers en jeu étaient tels que tout cela fut passé sous silence par les différents gouvernements qui se succédèrent depuis. En 2014 je découvre cette réalité à travers le mouvement des libérés [de la sécurité sociale] et je décide de franchir le pas face au racket organisé des organismes de sécurité sociale français dont la MSA pour les agriculteurs. En effet il faut payer toujours plus cher pour toujours moins de services, et en ce qui concerne particulièrement les agriculteurs pour des retraites de misère, les plus faibles de tout le pays. En 2014 je suis sans revenu agricole et dans l’impossibilité de payer les cotisations MSA (3074 €). Au final et après passage au TASS et en cours d’Appel, la MSA fera une saisie de 3700 € sur mon compte en banque. Au 1° janvier 2015 je m’assure dans une mutuelle d’un autre pays européen et j’informe par courrier recommandé la MSA que je n’adhère plus à leur mutuelle ayant fait le choix d’une autre mutuelle. Bien sûr la MSA ne l’entend pas de cette oreille. Depuis 2015 puis 2016 et 2017débute alors une série de recommandés (contraintes et mises en demeure de payer) et de multiples passages au tribunal des affaires de sécurité sociale TASS et au tribunal de grande instance TGI car la MSA m’attaque simultanément avec deux procédures différentes. Pour arriver au fait que la MSA me réclame à ce jour 27 000 € de cotisations pour ces trois années pendant lesquelles je n’ai eu aucun revenu agricole en raison d’épidémies ayant dévasté mon cheptel. En théorie et pour aucun revenu pendant trois ans ces cotisations de MSA devraient être d’environ 7500 €. Pendant ces trois années la MSA ne m’a versé aucune prestation et je n’en ai demandé aucune puisqu’assuré dans une autre mutuelle. Ces 27 000 € correspondent à une tarification d’office + de nombreuses pénalités au prétexte que je n’ai pas déclaré mes revenus à la MSA pendant ces trois années. SAUF QUE le fisc transmet directement nos revenus d’agriculteurs à la MSA (article L152 du Livre des procédures fiscales). La MSA ne peut donc les ignorer or elle le fait délibérément. Je confirme finalement mes « non revenus » par courrier recommandé AR du 10 octobre 2018 puisque cet argument est sans cesse resservi dans les conclusions de la MSA quand je passe devant les différents juges. Le 27 septembre 2018 j’ai adressé un courrier détaillé à la Présidente de la MSA Alpes Vaucluse

112

6 117 €

Une Ferme envie d'aider ...

Une Ferme envie d'aider ...

Bienvenue sur cette cagnotte solidaire !Cette cagnotte est la création d'un collectif d'Amis d'un Agriculteur en grande détresse.Jean-Baptiste se bat depuis 20 ans contre la mal bouffe, milite pour la promotion des circuits courts et l’agriculture raisonnée. Depuis 2 ans, il développe un espace de convivialité, de partage et de découvertes de produits authentiques. Cet espace lui permet de vendre une partie de sa production fermière. Mais la passion, le bon gout et l'envie de faire partager ses produits, ne vont pas forcément de pair avec la rigueur bancaire, l'optimisation des "process" et bien d'autres concepts financiers... Notre Ami, plus à l'aise avec ses produits et bêtes, traîne des dettes sur sa ferme liées à des investissements trop importants par rapport à sa production, et les cours du lait n'aident pas notre éleveur-marchand. Il n'est pas le seul d'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le journal télévisé, la différence étant que Jean-Baptiste est notre voisin ... Alors qu'il approche d’un équilibre financier, il doit maintenant faire une mise au norme d’une partie de ses installations et de sa boutique si chère aux Yvelinois et Yvelinoises. Depuis 5 ans, toute son énergie et ses revenus  sont injectés dans son projet et, de fait, Jean-Baptiste mets de coté sa vie d'homme.  Ses conditions de vie ne sont pas acceptables et bien malin sait comment il gère son quotidien tant Jean-Baptiste est un homme pudique et discret. Nous avons donc volonté de l'aider à sortir sa "tête de l'eau" afin qu'il puisse avoir le temps et l'esprit pour prendre le recul nécessaire d'un nouveau départ. Nous comptons sur votre générosité et compréhension pour changer le présent de Jean-Baptiste et pourquoi pas son avenir. Soyons optimistes. Alors faites-vous plaisir. Donnez pour améliorer le quotidien de notre éleveur-marchand (des travaux doivent êtres effectués très rapidement dans sa boutique et dans son logis) et si vous ne le pouvez-pas, laissez, un message d'encouragement à notre Ami, il en sera immédiatement informé. Merci de votre générosité. Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.

37

3 210 €

21 %
Aider KEZIA pour sa passion pour la DANSE

Aider KEZIA pour sa passion pour la DANSE

Bonjour à tous , Pour ceux qui n'ont pas le temps de lire ; je vous ai préparé une vidéo CLIQUE SUR LE LIEN : https://youtu.be/yVYtfvBrmSI Je m’appelle Kezia Jonah et j’ai 18 ans , je suis Tamatavienne. Je suis la seul Malagasy qui participe a ce stage J’ai été sélectionné pour faire partie d’un programme de formation à l’école des Sables au Sénégal, certains frais doivent être pris en charge par l’étudiant. Aujourd’hui, je vous explique où j’en suis et qui je suis. Parce que j’ai besoin de votre soutien pour récolter 3000 euros. Je danse depuis l’âge de 12 ans, j’ai été sélectionné en 2018 pour faire partie d’un programme de formation de l’ECOLE DES SABLES, une école de danse internationale basée en Afrique pour suivre 3 modules de stage de 3 mois jusqu’en 2020 .Mon 1er module : Jeux d’interprète d’avril à juin 2018 s’est extrêmement bien passé , j’ai eu la chance d’être encadré par des professionnels de renomé international Et j’y ai fait de très belles rencontres : d’autres jeunes danseurs qui comme moi aspire à devenir professionnel. Si tout se passe bien en 2020 – je sortirais de cette école et j’aurais en poche mon diplôme en DANSE TRADITIONNELLE ET CONTEMPORAINE D’AFRIQUE. Je serais en mesure d’entraîner, d’accompagner et de créer des chorégraphies avec de nombreux jeunes et mêmes nos anciens – parce que la DANSE c’est une passion qui se partage et qui se vit. Le deuxième module qui se tiendra le 22 Avril  en 28 juin 2019 dont le thème est (en) jeux chorégraphiques –  Pour 2019  & 2020 – voici mon budget incluant :Frais de transport : 2000 EUROS Frais du stage : 824 EUROSFrais de visa : 40 EUROS Frais de vaccin : 30 EUROSCommission leetchi : 106 EUROS TOTAL : 3000 EUROS   Je vous remercie infiniment d'avoir lu … merci pour votre soutien , diffuser l’information autour de vous… un petit geste compte.

11

510 €

17 %
Solidarité pour un agriculteur.

Solidarité pour un agriculteur.

Depuis que notre père a repris la ferme familiale dans les années 80, nous l'avons toujours vu se battre. Se battre pour la faire évoluer. Se battre pour la moderniser. Se battre pour faire de cette agriculture qu'il aime tant un gage de qualité. En 2017, déjà, des attaques de chiens élevés à la viande fraîche compromettent sérieusement les finances de l'exploitation. Cette fois-ci,  en une nuit, du 23 Au 24 février son travail est une nouvelle fois ravagé par des chiens errants. La perte sèche de 90 jeunes brebis prêtes à mettre bat ainsi que le soin apporté aux survivantes et aux futurs agneaux qui ne verront peut-être jamais le jour ont anéanti la viabilité de l'exploitation. Notre père, ce grand bonhomme qui s'est toujours battu pour nous, pour son métier, n'a plus la force de persévérer. Notre volonté est de créer un élan de solidarité pour l’aider à faire face à ce coup du sort et sauver la ferme. AIDEZ-LE À RETROUVER L'ENVIE DE POURSUIVRE SON METIER D'ÉLEVEUR ET DE CONTINUER À PRODUIRE UNE VIANDE DE QUALITÉ. L’assurance qui couvre l’exploitation ne pourra fonctionner que dans le cas où nous pouvons retrouver les chiens et leurs propriétaires ce qui parait hélas peu probable. Si, toutefois, ce scénario se produit la présente collecte serait annulée et les participants verraient leurs dons ne pas être pris en compte. Le montant de 100 000€ fixé en objectif de cette cagnotte correspond à l’ensemble du préjudice causé par cette attaque.

538

23 690 €

23 %
Sky is the limit !

Sky is the limit !

Chers tous, Je m'appelle Jean-Charles, j'ai 33 ans ... j’habite à Ligné (44) et vis chez mes parents. En situation de handicap sévère depuis mes 19 ans, chaque jour, depuis, je me suis efforcé de gagner en autonomie. Après un long parcours médical et des années de rééducation intensive, j'ai repris mes études, trouvé un emploi fixe au sein d'une entreprise française et enfin, il y a quelques mois j'ai obtenu mon permis de conduire.  Ce projet de véhicule adapté est le projet de ma Vie !A ce jour, sur un investissement de près de 120 000 Euros (nécessité d'un grand véhicule et de lourdes adaptations sur-mesure) que je finance avec mes économies de 10 ans, un prêt personnel et les aides de différents organismes, il me manque 29 000 Euros pour réaliser mon rêve ...Car oui, il s'agit bien d'un rêve dont je vous parle ici, celui que tout un chacun est en droit d'espérer voir se réaliser : être autonome ! Ne plus dépendre de mes parents dont la retraite est aujourd'hui rythmée au gré de mes déplacements quotidiens pour me rendre au travail et en revenir, de mes nombreux rendez-vous médicaux etc... J'ai besoin d'un coup de pouce pour franchir la ligne d'arrivée, ma ligne d'arrivée ... retrouver une vie d'homme indépendant et libre ! Je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout ... chaque geste, quel qu’il soit, sera apprécié à sa juste valeur ... Jean-Charles  Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.* Chacun participe du montant qu'il souhaite.* Tous les paiements sont sécurisés.Envie de nous aider à récolter plus de dons ? Partagez cette cagnotte !Merci à tous !

441

27 845 €

96 %
HandiChien pour Ophélie.

HandiChien pour Ophélie.

HandiChien pour Ophélie. Présentation d'Ophélie : Bonjour, Bonsoir.Je me présente Rudy feret âgé de 17 ans et petit frère d'Ophélie. ( Auteur de la cagnotte ). Ophélie est ma grande soeur qui se dirige vers ses 19 ans au mois d'août. Elle est possède un handicap moteur lourd depuis sa naissance ( Maladie orpheline ).   Ophélie ne parle pas mais elle entend ! Elle s'exprime uniquement avec des gestes de la main, avec son humeur. Elle n'est pas autonome, ma mère s'occupe d'elle toute la journée et de temps en temps des éducatrices spécalisés. Elle est scolarisé dans une école spécialisé pour enfants handicapés à Poitiers. Quand elle n'est pas à l'école ( Sa seule source d'amusment ). Ophélie reste à la maison, de temps en temps elle sort se promener avec ma mère, elle adore ça. Elle a toujours été passionée par les animaux ( Chat, chien, chevaux .. ). C'est pour cela que ma mère souhaiterais lui faire le plus gros des cadeaux. Elle n'en a jamais eu, vu qu'elle ne parle pas, qu'elle a un lourd handicap cérébral, elle ne se comporte pas comme nous. Un HandiChien serais le plus merveilleux des cadeaux pour elle.  Explication pour les personnes sourdes :    Explication pour les personnes entendantes :       Le chien d'assistance ( HandiChien ) : Les chiens HandiChiens ont un rôle d'aide et d'assistance au quotidien. Ils sont capable de rendre de nombreux services : - Rammasez et rapportez un objet hors de portée d'une personne handicapée ( à Terre, en hauteur, dans un placard, sous un meuble ... )- ouvrir et fermer un tiroir, une porte.- Accompagner son maître dans les magasins et l'aider à effectuer une transaction.-Aboyez sur commande pour prévenir l'entourage en cas de problème. Le chien d'assistance HandiChiens saura bien se comporter en toutes circonstances puisqu'il est suscptible d'accompagner son maître partout où il va ( école, magasins, dans la nature, grandes surfaces etc .. ). Les chiens HandiChien sont aussi des compagnons qui apportent fidelité et complicité, ce qui serait parfait pour Ophélie.  Ceci serait le plus beau des cadeaux pour Ophélie. Un compagnon qui pourra lui donné fidélité et complicité. Tout ce qu'elle recherche.   Un chien coûte 15 000€ à l'association. C'est pour cela que l'on fait cette cagnotte. Tout l'argent des dons seront donné à l'association pour un futur chien. Un grand merci à vous d'avoir lu ce message. Si vous voulez me contactez pour pls d'informations voici mes réseaux sociaux :  https://www.facebook.com/Rudy.Feret86https://twitter.com/RudyFeret  Encore un grand merci aux donateurs.

126

3 951 €

26 %
Sauvons les poules rebelles

Sauvons les poules rebelles

Bienvenue sur cette cagnotte !La cagnotte de la derniere chance. Bonjour tout le monde, Radio Cocottes vous parle, 🐔🐣 Nous sommes les Poules Rebelles, nous faisons appel à vous pour venir en aide à notre éleveuse !Car nous lui devons bien ça, vu comme elle s'occupe de nous !Nous revendiquons notre droit à l'existence.🐔🐔🐔🐣🐣🐣 Il y a deux ans lorsqu'Emilie reprend la ferme, elle a des convictions et une abnégation qui vont faire découvrir aux gens une autre approche de l'élevage de poules pondeuses ! Au dela de l'agriculture paysanne, elle nous élève - nous, êtres vivants- dans l'éthique, en oubliant tout les dictats de l'élevage industiel même Bio : elle regarde à la qualité et non au rendement ! Elle est souvent sollicitée pour avoir des conseils, qu'elle tient elle-même de sa grand-mère.... 🐔🐣 lancement de la ferme : https://www.bienpublic.com/edition-la-plaine-la-saone/2016/06/03/ancienne-aide-soignante-elle-se-reconvertit-dans-le-bio🐔🐣 Au début, lors de notre achat, elle voulait des rustiques de la Rohde Island, poule rousse fixée, mais ... premier désarroi : elle s'apperçoit que nous ne fonctionnons pas comme une poule... car en fait,  nous sommes des poules rousses ou noires petit calibre, sous le vrai nom d'hybride F1 créées pour produire sur 18 mois puis presque plus rien. Nous sommes fragiles, faites pour de l'élevage fermé, productiviste et intensif. Malgré tout, elle décide de nous garder - quelle chance! - car l'on y vit bien, à la ferme !Elle a même mis en place un système de parrainage pour pouvoir nous permettre de rester auprès d'elle jusqu'à la fin. Notre poulailler fait  85m2, et est en 3 parties : une salle de ponte, une salle à manger, et un dortoir. La nourriture - nous sommes élevées au grain!-  et la paille sont bios & locales, avec un parcours plein air de 6500m2 divisé en 2 parties. Une fois que nous avons désherbé et amendé la première partie, nous partons sur l'autre et la précédente est cultivée. C'est une parcelle de rotation des cultures.Notre éleveuse Emilie reproduit notre habitat naturel, nous vivons dans un parcours arboré.Elle sait mieux en parler que nous!!  A coté, elle cultive des légumes, mais là aussi, elle a des misères. Le matériel repris est non adéquate,vétuste, et a pourtant été "vérifié" par un expert lors de l'achat ! Et le terrain s'avère non cultivable de suite. Que s'est-il passé entre le laps de temps de la vente et la prise des clés???!!! Le terrain étant abandonné, accumulant 2 ans de retard sur les cultures, un chantier participatif a été fait, pour nettoyer celui-ci où se cachaient des "surprises" !Encore merci aux copains qui ont donné la main ! Emilie est seule sur la ferme, et avec le nécessaire, c'est possible et viable. Mais tous les aléas accumulés ont provoqué du retard. Malgré tout, elle y croit car son élévage et sa production correspondent à la demande sans cesse croissante : alliage d'éthique et respect de vie animale, productions de qualité et bio, vente dans un périmètre de 30kms maximum de la ferme, en circuit court et en direct. Elle y met toute son énergie... et ses économies. L'argent rentre mais pas les sommes escomptées, les frais de banque sont trop importants. Emilie a choisit avec passion une voie, l'agriculture paysanne, bio et surtout naturelle, elle s'adapte à nous, ses poules, et non l'inverse. C'est une paysanne résistante !(clin d'oeil à Benoit Biteau et sa femme Stef). Elle vend des outils à perte, en attendant le jugement d'un litige concernant la situation de reprise de la ferme. Donc aujourd'hui, nous faisons appel à vous, pour pouvoir recréer de la trésorerie à la ferme d'Emilie afin de pouvoir l'aider en cette période délicate à passer et lui alléger ses tracas, afin aussi de pérenniser sa vocation et nos conditions de vie au naturel. Vos dons serviront à : ° continuer à nous nourrir, achat des céréales° investir dans un motoculteur pour travailler les parcelles de légumes,° racheter des copines de races rustiques, cette fois-ci,

53

2 920 €

41 %
Aidez-moi à sauver ma maison familiale

Aidez-moi à sauver ma maison familiale

Bonjour à tous !   L'image que vous avez pu apercevoir, c'est une maison. Une maison qui pourrait vous paraître banale pour vous, en effet visuellement elle n'a rien d'extra-ordinaire. Cependant, sentimentalement, il n'y a pas de mot pour décrire à quel point elle est spéciale. C'est la toute première maison que mes parents ont fait construire lorsqu'ils avaient à peine la trentaine. C'est la maison dans laquelle ils ont fondé une famille, mon petit-frère & moi-même, ainsi que trois jolis chiens. Un vrai petit coin de paradis à la campagne.   Aujourd'hui ils sont propriétaires, fruit de vingt ans à rembourser le crédit qu'ils avaient fait pour acheter ce magnifique terrain et faire construire notre maison.    Suite au décès du patron de mon père, ce dernier a été contraint de trouver du travail, il a emprunté de l'argent pour ouvrir sa propre boucherie-charcuterie dans un petit village et malheureusement l'affaire n'a pas très bien marché. Elle n'a même pas du tout marché. Ils se sont retrouvés en liquidation judiciaire.   Aujourd'hui il leur faut 40 000 euros pour rembourser toutes leurs dettes liés à cette fichue boutique. Nous n'avons pas de temps à perdre, nous avons deux mois pour trouver cette somme. Si la somme n'est pas réunie et s'ils n'ont pas trouvé d'autres solutions, l'huissier va leur voler leur maison pour la vendre au prix de leur dette et tout le monde sera à la rue. Leur banque BNP Paribas chez qui ils sont depuis plus de 30 ans ne veut rien prêter alors qu'ils ont tous les deux un CDI. Eh oui le mot "liquidation judiciaire" fait peur à tous les organismes...    Bref, mes idées sont confuses et j'ai à de nombreuses reprises pleuré sans cesse à l'idée de voir la maison dans laquelle j'ai passé tant de bons moments, la maison qui nous appartient, la maison aux milles souvenirs. Je vous remercie d'avoir lu, et n'oubliez pas, même un mini dont de 1 euro ou 2 euros multiplié par 20 000 personnes ça va vite, même très très vite. Vous pourriez aider à sauver l'espoir perdu d'une famille entière. Je vous remercie profondemment par avance si vous pouvez faire quelque chose pour nous. En tant que leur fils, bien que je ne vis plus chez eux, c’est le maximum que je puisse faire pour leur venir en aide...   Bien cordialementTanguy.

75

1 152,90 €

2 %
Cours d'écholocalisation, technique de locomotion, pour Killian. Clases de ecolocalización, técnica de locomoción, para Killian

Cours d'écholocalisation, technique de locomotion, pour Killian. Clases de ecolocalización, técnica de locomoción, para Killian

Pourquoi fais-je appel à votre solidarité ? (texto en español más abajo) Je fais appel à votre solidarité car nous voudrions offrir à notre fils Killian, agé de 8 ans et aveugle, des cours de locomotion avec une technique appelée écholocalisation. Cette technique n'est malheuresement pas enseignée en France et le coût des cours n'est pas pris en charge par l'organisme spécialisé gérant les prestations de compensation pour les personnes en situation de handicap. (MDPH) Notre histoire Killian est né avec un rétinoblastome (cancer de la rétine) bilatéral et après 4 ans de traitements et d’hospitalisation, le bilan est lourd et irréversible: Cécité totale et énucléation (ablation) de deux yeux à l’âge de 3 et 5 ans. Donc, pas la moindre perception lumineuse. Pas d’yeux. Il sera aveugle pour toujours.  Nous avons choisi de l’éduquer dans une dynamique du positivisme et du « tout est possible ». Il sait qu’il ne verra jamais avec ses yeux, mais nous (et lui-même) nous efforçons pour qu’il mobilise au maximum ses autres sens et qu'il gagne le plus possible en autonomie.Killian est un garçon très souriant et optimiste. Il est très sportif, mais il est terriblement freiné par sa cécité.  Il perçoit son environnement comme étant un danger pour lui, il préfère alors ne pas bouger et renoncer à ses envies. Sa liberté pour jouer dans la cour de l'école ou pour pratiquer différentes activités sportives est souvent conditionnée par la disponibilité des autres. Nous sentons sa frustration qu'il exprime par un enfermement.  Notre projet: l'écholocalisation Afin qu'il gagne en liberté, en autonomie, en assurance et en confiance en lui-même, nous voudrions offrir à Killian des cours de locomotion avec une technique qui est peu ou mal connue (et pas enseignée) en France. Cette technique est appelé écholocalisation (ou flash sonar parfois). L’écholocation est une habileté auditive, elle correspond à la capacité d’évaluer la position, la taille, la distance, la forme et la matière des objets grâce à l’analyse du renvoi du son, que l’on émet avec un claquement de la langue. (Cette technique est le système d’orientation et communication utilisé par certains animaux, tels que les dauphins et les chauves-souris). Avec un bon entraînement, l'écholocalisation peut permettre aux personnes aveugles d’acquérir un dégré d’autonomie considérable puisque le principe consiste à apprendre à analyser son environnement sonore afin de se repérer et pouvoir bouger sans se mettre en danger, et sans que le moindre changement dans un itinéraire mémorisé devienne un obstacle incontournable.  L'association  "World Access For The Blind" (Accès au monde pour les aveugles), site internet https://visioneers.org/  fondé par  Daniel Kish enseigne cette technique.Un de ces instructeurs en locomotion (ancien élève de Daniel Kish), Juan Ruiz,  s'est maintenant installé en Europe, à Vienne, et il se déplace partout en Europe pour apprendre cette technique aux personnes aveugles.  Daniel Kish, ainsi que Juan Ruiz, sont tous les deux aveugles. Voici un lien vers une vidéo où Daniel Kish explique la technique et montre ce qu’ils arrivent à faire:https://www.youtube.com/watch?v=uH0aihGWB8U Les cours: rythme et coût Les cours se déroulent dans le lieu de résidence de la personne aveugle. Pendant trois jours, Juan Ruiz accompagne l’enfant aveugle dans ses lieux de vie, mais aussi dans le centre-ville, dans la campagne, à l’école, etc, bref, dans différents environnements sonores, connus et inconnus, afin d’apprendre à analyser les retours sonores et à se repérer avec cette technique de l’écholocalisation. Ces séances de 3 jours de travail sont extrêmement intensives, et nécessitent d’être  espacées et renouvelées tous les 6 mois pendant 2-3 ans, selon la personne, afin de pourvoir intégrer progressivement cette façon d'explorer l'environnement. Le coût pour 4 séances à intervalles de 6 mois est de 10 400€. (Nous devons prendre en charge les cours, mais aussi le déplacement Vienne-Toulou

29

1 239 €

11 %
Haut de page